15ème album – 16 Musiques // 16 animations – Livre disque 24 pages & Digifile.

Infinity Relooped est une série de 16 pièces mêlant musiques – à base de boucles et improvisations, guitares et machines – et animations – basée sur le thème de la boucle infinie, fruit d’une collaboration musique & animation entre le guitariste Jean Pascal Boffo et l’infographiste Fred Kempf. Chaque animation est accompagnée d’un poème écrit par Aurore Reichert et Delphine Ribère.

Ce projet fait echo à l’album “infini” de Jean-Pascal sorti 20 ans plus tôt qui enclenchait alors ce voyage electro surréaliste dont le début et la fin ne font qu’un.

“… Il est évidemment hautement recommandé de découvrir Infinity Relooped dans toutes ses composantes musicale, graphique et littéraire (**). Côté musique, on ne peut qu’admirer la démarche de l’inclassable Jean-Pascal Boffo, qui une fois de plus nous propose une œuvre originale, d’une poésie certes inhabituelle, mais bien réelle. L’osmose entre les sons électroniques et la guitare est parfaite, ce qui contribue à rendre l’expérience sonore véritablement onirique et hypnotique. ” lire la suite

Pierre pour progcritique.com

“… Infinity Relooped est une porte ouverte sur un monde où le réel et l’imaginaire fusionnent, où musique et image se rencontrent pour aiguiser la réflexion et l’introspection … Ce n’est pas seulement un album, mais une oeuvre complète qui questionne les frontières de la musique à l’ère digital. “

E. Mari pour Le Courrier Messin

POCHETTE DIGIFILE INFINITY RELOOPED

Outre le livre disque, cet album existe aussi en version CD digifile 2 volets sur Bandcamp.

L’humilité, chez un·e artiste, est parfois synonyme de discrétion. Celle-ci, bien réelle, doit-elle pour autant nous faire oublier qu’on tient en Jean-Pascal Boffo un véritable créateur d’univers musicaux ? Voilà en effet un musicien capable de dessiner les contours de paysages souvent oniriques par le truchement de quelques arpèges échappés d’une guitare acoustique, aussi bien qu’en travaillant en secret au modelage de textures plus complexes, où l’électronique fait office d’agent de liaison entre ses différents rêves. Au fil des années et d’une bonne quinzaine albums, le guitariste mosellan a élaboré son langage propre, porté par une grammaire dont les fondements sont à chercher du côté du rock progressif, du folk et d’incursions vers une musique aux couleurs ambient. Ingénieur du son recherché parce que particulièrement attentif au design sonore, architecte de formes musicales finement ciselées, on peut compter sur lui pour habiller toute création, la sienne comme celle des autres, du plus bel écrin..

Infinity Relooped – un nouveau projet qui prend la forme d’un livre CD – s’avance vers nous vingt ans après l’album Infini, une première expérience au pays de « l’électro-prog ». Ce disque n’a pas échappé à la vigilance amoureuse guidant chacune des aventures de Jean-Pascal Boffo. Mais parce qu’il ne saurait être question de redite, notre homme donne cette fois à voir autant qu’à entendre. Ou plutôt à écouter – les mots ont leur importance – tant la réalisation de ce nouveau projet est marquée par un sens du détail plus aigu que jamais. En association avec son ami graphiste Fred Kempf, le guitariste déroule le tapis rouge à seize courtes pièces électro, nichées depuis quelque temps au cœur d’un « carnet de notes pour plus tard », où entrent en action guitares et diverses machines (ne cherchons pas ici à percer leurs secrets). Cerise sur le gâteau, chacune de ces compositions est illustrée par une création vidéo réalisée avec les moyens offerts aujourd’hui par l’IA. Et si l’on (re)découvre dans l’enchantement cet idiome familier, aux formes sérielles et minimalistes, où affleurent les influences de musiciens majeurs tels que Robert Fripp (ici la guitare est très souvent l’enfant des frippertronics) ou Steve Reich, on savoure avant tout les visions singulières de Jean-Pascal Boffo. Celles-ci dessinent les contours d’un monde tout autant réel que fantasmé, tournant les pages de ce qui pourrait être une science-fiction de la proximité, habitée de couleurs éclatantes et de paysages parfois mystérieux, entre inquiétude et contemplation, dans une danse qui paraît ne jamais devoir s’arrêter. Les textes en forme de haïkus, signés par deux autres complices, Delphine Ribère et Aurore Reichert, sont autant d’éléments de décryptage d’un univers dont on franchit les portes avec la certitude d’entrer dans un rêve dont tous les mystères ne seront pas forcément dévoilés..

Et puis, faut-il redire ici à quel point cette musique chante et enchante ? On ne rappellera sans doute jamais assez la force d’évocation mélodique des compositions de Jean-Pascal Boffo, ce drôle de funambule qui continue d’avancer tranquillement, loin des fureurs de notre monde, sur un chemin qui n’appartient qu’à lui. Alors, qu’en est-il au bout du compte : électro ? ambient ? folk ? pop ? rock ? Les appellations et les étiquettes sont, on le sait bien, secondaires voire superflues. Ici, c’est la recherche d’un ailleurs qui prime sur tout le reste. Et l’on sait bien que cette quête de nature résolument humaniste est… infinie !

Denis Desassis

NEWSLETTER

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les actualités de Jean-Pascal Boffo par mail

Nous gardons vos données privées. Politique de confidentialité
JPB logo
Jean-Pascal Boffo : guitariste, compositeur & ingénieur du son

© 2024 jeanpascalboffo.com | mentions légales